Céline Bardet au Salon Vivatech

Céline Bardet et WWoW ont participé au Hackathon Microsoft du salon

Date : 05/25/2018

La troisième édition du salon Vivatech s'est déroulée du 24 au 26 mai à Paris. Céline Bardet y était présente et représentait l'ONG qu'elle préside, We Are Not Weapons of War (WWoW), lors de ce salon incontournable qui met en avant les nouvelles technologies et leurs multiples utilisations.

Photo © DR

Le salon Vivatech célèbre en effet le monde du numérique et des nouvelles technologies et réunit de nombreux acteurs qui veulent utiliser la technologie pour le meilleur. C'est le cas de WWoW et de sa Présidente Céline Bardet, qui voient dans le numérique des solutions d'avenir efficaces pour répondre aux défis majeurs du viol de guerre.

Dans le cadre de ce salon, Céline Bardet et WWoW ont participé au Hackathon organisé par Microsoft. Le principe ? Mettre en contact durant 24h des entrepreneurs sociaux et des ONG avec des développeurs web pour travailler sur des solutions numériques innovantes. Un marathon du numérique en bref. Céline Bardet, épaulée par Nicolas Sanitas d'Intech Luxembourg, a donc travaillé avec une équipe de développeurs sur l'outil numérique lancé par WWoW, le Back Up. Il s'agit d'une application mobile cryptée et sécurisée, qui permet le signalement de victimes de viol de guerre, la coordination des professionnels impliqués sur cette question, et la collecte de données fiables sur ce phénomène. Dans le cadre de ce Hackathon, l'équipe de développeurs a travaillé sur la question de l'Intelligence Artificielle (IA) à intégrer dans cet outil. Cette IA permettrait à l'avenir de simplifier les procédures, et surtout de trier et classer de façon intelligente les différents signalements émis sur l'application. Céline est revenue ravie de ce Hackathon, événement qui a permis la rencontre entre le combat de son ONG et les compétences numériques de développeurs web.

Ce recours au numérique comme solution innovante est au coeur de l'ambition de Céline et de la vision de WWoW. Et le projet Back Up en est l'illustration. Les nouvelles technologies peuvent venir en aide à de nobles causes à travers des solutions efficaces, pérennes, et parfois à moins coûts. Céline Bardet et WWoW avaient d'ailleurs reçu le Prix de la Transformation Numérique de Microsoft pour le Back Up ainsi que le Prix Spécial du Jury lors de la Journée de la Femme Digitale.
Durant ce salon, Céline a également pu rencontrer de nombreux entrepreneurs de la Tech For Good et a répondu à de nombreuses interviews. Récemment, elle a encore expliqué comment le numérique pouvait apporter des réponses au viol de guerre dans un entretien à La Tribune.

WWoW a désormais lancé une première version du Back Up. Celle-ci est opérationnelle et utilisable, et doit désormais être testée sur le terrain. Mais Céline Bardet et son ONG ont besoin de fonds pour diffuser l'outil sur le terrain. L'ONG a pour ambition de mener des études pilotes dans 6 pays (RDC, RCA, Libye, Birmanie, Syrie et Kurdistan Irakien) en se rendant sur le terrain. Ces études nécessiteraient entre 300 000 et 500 000€. L'ONG lance un appel aux fondations, investisseurs privés et business angels, pour soutenir ce projet qui aurait des effets directement auprès des populations locales sur le terrain. Le monde de demain impliquera le numérique, et nous avonsl'opportunité de l'utiliser pour des causes justes. Il faut désormais passer à l'action !